«C'est l'heure, préparez-vous mes amis. Voici la nuit de l'horreur.»
 

 :: ÎLES OBSCURES :: Forêt Torturée :: Bois Maudit Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le présent ou le passé ? [Libre]

avatar
Nayu
DOMINANTE
Messages : 54
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Aoû - 10:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
«Le présent ou le passé ?»
Libre

J’avais une nouvelle famille, ma mémoire restait pourtant vide. Les remords commençaient peu à peu à s’emparer de mon cœur. Avais-je quelqu’un qui m’attendait quelque part ? Un soupir de plus durant cette nuit étoilée. La brise fraiche s’aventurer dans mon pelage brun. J’avais quitté le terrier quelques heures plus tôt ne trouvant pas le sommeil. J’étais assez bien accepté dans cette nouvelle meute, néanmoins je ne pouvais m’empêcher d’entendre certaines paroles qui disait que cela n’était pas normale que je sois devenu dominante. Ils n’avaient pas tort dans un sens, je ne connaissais rien de leur passé, ni du mien d’ailleurs. Je longeais la frontière. Tout mettait inconnu.

Heureuse mais triste à la fois, je ne savais plus quoi faire. J’étais tomber amoureuse de Revali, j’avais accepté de vivre à ses côtés, bien que j’étais devenue sa femelle, quelques-uns préférer me surveiller encore un peu. Mais je ne pouvais m’empêcher de penser à mon passé. Mon rôle, mes amis, ma famille, mes souvenirs. Mon esprit était aussi sombre que la nuit, aucune lumière pour guider ma route. Aucun indice pour me raviver la mémoire. Il était difficile de ne pas se connaitre, mais peut-être qu’il serait encore plus dur de se souvenir de ce que j’étais. Avais-je un caractère différent ? Etais-je identique ? Etais-je aimée et appréciée ? Ou peut-être détestée. Tellement de question mais aucune réponse. Que devais-je faire ?

Allongée, le regard vide, j’étais perdue dans mes pensées. C’était l’occasion pour moi d’avoir un nouveau départ. Pourtant je n’arrivais pas à m’y contraindre. Mon cœur était tranché entre deux mondes, et je devais faire un choix. Rester au côté de mon amour, ou retrouver mon passé oublié ? Je ne voulais pas l’abandonner, mais je ne voulais pas non plus fermer les yeux sur mon amnésie et tous ceux qui avait partagé ma vie. Alors que devais-je faire ?
© Codage par Zagan.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Freyja
CHAMANE
Messages : 50
Date d'inscription : 10/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Aoû - 17:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Freyja

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ft. Nayu

「 Le présent ou le passé? 」
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je m'occupais tranquillement des herbes que nous avions en réserve tandis que la nuit tombait. Un louveteau était venu jouer dans la tanière à l'insu de sa mère et des chamans, je l'avais retrouvé quelques minutes après en rentrant après avoir été cueillir quelques plantes qui manquaient.
Cela ne me dérangeait pas de ranger, je restais détendue, cependant je m'étais beaucoup inquiétée pour lui. Je l'avais examiné sous toutes les coutures pour m'assurer qu'il n'avait rien avalé et qu'il allait bien. Fort heureusement, il était hors de danger... quoi que, sa mère semblait sacrément en colère, elle s'était promptement excusée et je me doutais qu'il ne s'aventurait pas de si tôt dans nos réserves.
Je finis de réunir les dernières baies avec délicatesse, ne désirant pas m'empoisonner. A petites doses, elles pouvaient faire vomir un loup, dans le besoin, et rien que ça, je ne le désirais pas. La fatigue ne se faisant pas sentir, je décidais de sortir un peu. Le ciel était dégagé, les paillettes blanches de mes yeux s'activaient doucement, illuminés par le clair de lune. Une brise fraîche s'insinuait dans le bois maudit où je décidais de m'aventurer, repensant à mon père avec bonheur.
A ma grande surprise, je trouvais notre nouvelle dominante. Elle ne semblait pas remarquer ma présence, absorbée par ses pensées. Je pouvais sentir qu'elle était anxieuse. J'avais le pas plutôt léger de mon côté alors afin de ne pas lui faire peur, je prononçais quelques mots.
«As-tu besoin de conseils dans ta réflexion? Je peux m'en aller si tu le souhaites.»
Je n'étais pas la louve la plus sage du monde mais je savais écouter les loups dans le besoin. J'aimais aider, peu importe que ce soit physiquement ou mentalement. Si Nayu avait besoin d'aide, je me ferais un plaisir de l'aider et de la conseiller comme je le pouvais.
Elle n'avait que la moitié de mon âge, je la trouvais jeune pour assumer les responsabilités de dominante. Cela ne me dérangeait pas, bien au contraire, je l'en pensais capable, je pensais simplement que le poids était plus lourd pour quelqu'un qui avait moins d'expérience de la vie. D'autant plus qu'elle était amnésique, cela ne l'aiderait sûrement pas. J'espérais simplement qu'elle ferait assez confiance à quelqu'un pour lui délaisser un peu de son fardeau. Quelqu'un d'autre en plus de Revali car il avait aussi son propre fardeau à porter bien qu'il pouvait l'aider à y voir clair.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nayu
DOMINANTE
Messages : 54
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Aoû - 15:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
«Le présent ou le passé ?»
Libre

Une voix traversée mon esprit, perdant le fil de mes pensées. Elle était douce, et sereine. Je tournais la tête pour voir de qui il s’agissait. Je me souvenais d’avoir déjà vu son visage, mais son nom ne me revenait pas en tête, je savais qu’elle était chaman, mais jamais je ne lui avais adressé la parole. J’avais honte de moi, j’étais sa dominante et je ne faisais même pas l’effort de retenir le nom de ceux qui m’avait accueilli. Je me préoccupé plus de mes souvenir oublié que de ceux qui dépendait de moi. J’étais jeune, peut-être trop jeune et trop naïve pour assumer une telle responsabilité. Mais j’avais quelqu’un en qui je pouvais avoir confiance et qui m’aidait à surmonter cette épreuve douloureuse. Mais cette nuit, c’est elle qui venait à mon secours.


«As-tu besoin de conseils dans ta réflexion? Je peux m'en aller si tu le souhaites.»

On avait le même pelage, son regard était rempli de douceur. Rien que sa présence m’apaisait.

« Reste s’il-te plait. Je me sens perdue. »

Mettre à nue mes craintes n’étais sûrement pas la meilleur solution, mais Revali ne pouvait pas m’aider pour tout, on avait tous nos problème et je ne devais pas lui en rajouter. Pourtant je me sentais mal d’être constamment aidée. Etait-ce la même chose avant mon amnésie ? Pourquoi n’arrivais-je pas à me souvenir ? Quel était mon rôle dans mon ancienne meute ? Pourquoi avais-je si mal dans ma poitrine ? Pourquoi moi ? Ma vie était devenue un véritable mystère. Je ne me souviens même pas de mes compétences, comment pouvais-je aider ma nouvelle meute si mes souvenirs les plus importants ne refaisaient pas surface ? Je savais que la louve ne pouvais pas m’aider a me remémorer ce dont j’avais oublié, mais au fond de moi je savais que je n’étais pas prête à assumer qui j’étais avant.
© Codage par Zagan.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Freyja
CHAMANE
Messages : 50
Date d'inscription : 10/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Aoû - 18:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Freyja

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ft. Nayu

「 Le présent ou le passé? 」
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je vins m'asseoir près de la louve tout en conservant une certaine distance pour éviter de l'oppresser mais en étant assez proche pour qu'elle ne se sente pas seule. Elle souhaitait que je reste alors je m'exécutais bien que ce ne soit pas un ordre. J'observais un instant la lune tout en me demandant ce que pouvait bien offrir le spectacle des flocons dansant dans mes yeux. J'avais toujours eux des yeux étranges de ce que je savais pourtant, je réussissais à y afficher quelque chose de rassurant et de bienveillant.
J'étais encore jeune mais les événements m'avaient faite devenir suffisamment sage pour que je puisse me permettre d'aider d'autres loups ou tout du moins d'essayer. J'avais quelques idées sur les problèmes que pouvaient rencontré Nayu mais je préférais qu'elle me parler de ce dont elle voulait parler et qu'elle garde pour elle ce qu'elle voulait garder pour elle. Il était peu probable qu'elle m'accorde toute sa confiance d'un coup alors qu'elle ne me connaissait même pas.
«Dis moi tout ce que tu veux me dire jeune louve. Je vais essayer de te guider afin que tu retrouves ton chemin. On ne peut peut-être pas partager toutes nos joies et toutes nos peines, mais au moins une bonne partie. Une meute c'est fait pour ça. Le bonheur d'un seul est le bonheur de tous. La colère d'un seul est la colère de tous. Et les larmes d'un seul sont les larmes de tous. Nous sommes une famille.»
Une légère brise vint s'immiscer dans notre pelage. C'était le genre de brise vicieuse qui s'immisçait même dans les pelages les plus épais et les plus isolants pour venir déclencher un frisson lorsque sa température était trop différente de notre chaleur corporelle. Elle amenait avec elle les odeurs alléchantes du gibier et en même temps celle des sous-bois humidifiés par la dernière pluie. En ce monde, la présence de Brume Noire semblait tout assombrir. Le poids de la peur pesait sur les épaules de tous même pour ceux qui ne voulaient l'admettre. Pourtant, nous étions soudés et nous faisions au mieux pour que tout aille bien.
J'observais toujours la lune avec intérêt. Je ne regardais pas la louve volontairement. Je me doutais que le regard d'une inconnue qui attend vos paroles pouvait être stressant et déroutant, tel un poids que l'on ne voulait assumer et je tenais à ce qu'elle se sente relativement sereine en ma présence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nayu
DOMINANTE
Messages : 54
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Sep - 18:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
«Le présent ou le passé ?»
Libre

Je n’étais pas chez moi, ici, je ne savais pas où je l’étais, mais ce n’étais pas ici ma maison. Je gouvernais pourtant cette terre qui n’étais pas mienne. La chaman accepta de rester à mes côtés, je me sentais pitoyable d’être mise à nue ainsi, mais cela était sûrement compréhensible. Je ne sentais plus son regard sur moi, elle avait compris mon malaise à exprimer mes peurs. Je ne la pensais pas dangereuse, peut-être me ferait-elle du mal avec ce que je risque de lui raconter, peut-être que j’avais tort, mais au fond de moi j’étais comme un louveteau perdue. Je devais murir pour montrer ma maturité, mais au plus profond de mon âtre je ne l’étais pas. J’aimais observer la vie miniature. Allonger sur le sol à observer les petites créatures que l’on pouvait tuer d’un seul coup de patte sans s’en rendre compte. Aujourd’hui j’avais une meute à dirigeait, cela était un poids immense pour moi, je ne me sentais pas capable de faire une telle chose, mais celui qui vie dans mon cœur j’étais prête à faire le maximum pour faire vivre cette terre qui m’avait accueilli.

«Dis moi tout ce que tu veux me dire jeune louve. Je vais essayer de te guider afin que tu retrouves ton chemin. On ne peut peut-être pas partager toutes nos joies et toutes nos peines, mais au moins une bonne partie. Une meute c'est fait pour ça. Le bonheur d'un seul est le bonheur de tous. La colère d'un seul est la colère de tous. Et les larmes d'un seul sont les larmes de tous. Nous sommes une famille.»


Ses paroles remplient de sagesse me fit un choc. « Le bonheur d'un seul est le bonheur de tous. La colère d'un seul est la colère de tous. Et les larmes d'un seul sont les larmes de tous. Nous sommes une famille. » Je tournais la tête pour observer la chaman, étais-je vraiment à ma place ? Saurais-je me faire accepter par ceux qui me méprise ? Ou abandonnerais-je cette vie qui m’a était offerte, laissant celui que j’aime seul par peur de ne pas être apprécier par mes semblables. Que pouvais-je penser de cette vie ? Je ne connaissais mon passé.

« Suis-je digne de faire partie de cette famille qui n’est pas mienne ? Je ne fais pas partie des racines de cette terre. Je ne suis qu’un parasite, mais pourtant je suis prête à lui donner ma vie. »

Mon regard était intense comme celui d’un louveteau, pourtant mes paroles aurait fait penser le contraire. Tout était incohérent entre mes gestes et mes propos. Etais-je entrain d’acquérir ce que l’on appelle la maturité ?
© Codage par Zagan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Freyja
CHAMANE
Messages : 50
Date d'inscription : 10/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Sep - 22:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Freyja

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ft. Nayu

「 Le présent ou le passé? 」
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J'observais la louve, sans lui répondre immédiatement, prenant le temps d'y réfléchir pour lui donner une réponse sincère. A mes yeux, une famille ne se définissait pas par nos origines.
«Les parasites sont des êtres qui profitent sans ne jamais rien donner en retour. Ce n'est pas ce que tu fais. Tu es serte nouvelle et rejetée par certain, je vois suffisamment de choses dans cette meute pour le savoir, mais ils t'accepteront. Tu sais, certains rejettent même ceux qui sont ici depuis longtemps et qui sont nés au sein de la meute et on ne peut rien y faire, s'ils se frictionnent ça veut dire qu'ils se reconnaissent et qu'ils ont bien conscience les uns des autres. Tu n'as aucune raison de te sentir différente de nous. La famille se fonde par rapport à une mentalité et un esprit d'"équipe". Nous sommes tous reliés les uns aux autres en permanence. Regarde, en un simple contact, on se sent si proche. Quand ils voient un visage en peine, les gens ressentent le besoin d'aider. C'est tout simplement parce que tu fais partie de la famille qu'ils te rejettent. Parce qu'ils le reconnaissent mais ils finiront par s'y faire. Ne t'en soucis pas, tu auras l'occasion de changer leur première impression. Ne te laisse pas marcher dessus, ne te sous-estime pas, ne les sous-estime pas et il en va de même pour la surestimation. Un dominant n'est pas là pour écraser les autres mais il doit être respecté.»
J'étais plutôt aimée dans la meute. Je ne connaissais personne pour le moment qui me haïssait. En général, j'étais appréciée par compassion car mon père était respecté et aimé de la plupart mais j'avais appris à connaître chacun pour qu'ils se fassent une opinion sur ce que j'étais et non pas en tant que fille de Kémenter et de Gardame.
Je comptais profiter des liens que j'entretenais avec le reste de la meute pour aider Nayu à s'intégrer au mieux.
«Ais confiance en toi et ils feront de même. Inconsciemment, ils te perçoivent comme tu te perçois car, c'est ce que tu leur montres. Si tu gardes en tête des pensées négatives, tu finiras par le montrer sans le vouloir.»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEAD INSIDE :: ÎLES OBSCURES :: Forêt Torturée :: Bois Maudit-
Sauter vers: