«C'est l'heure, préparez-vous mes amis. Voici la nuit de l'horreur.»
 

 :: ADMINISTRATION :: PREMIERS PAS :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Khaelys - Sang-mêlée

avatar
Khaelys
DOMINANTE
Messages : 15
Date d'inscription : 17/04/2016
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Juil - 20:37

VOTRE LOUPPERSONNAGE
NOMKhaelys
ÂGE3 ans
MEUTEAbîme Hurlant
RANGDominante
VOUSHUMAIN
PSEUDOKaala / Nilaya
ÂGE21 ans
FORUMJ'étais là au premier DI
COMMENTAIRENya :3
PHYSIQUE

Une plume frivole qui lentement s'étiole, une pensée si durement retrouvée, tout cela réuni en un seul corps.
Cette créature est d'un blanc immaculé semblable aux nuages lors des jours où le ciel est d'un bleu pastel.
Un seul regard et tout s'éclaircit, ses yeux plongent dans les autres et tout semble s'illuminer, tout semble disparaître, tout, sauf elle.
Hypnotisme ou simple fascination, personne ne sait pourquoi son regard attire autant, peut-être est-ce que ce regard raconte tout simplement l'histoire de sa vie.
Un œil du père, un œil de la mère, du moins c'est ce qu'on lui a raconté depuis qu'elle a rejoins les loups de l'Abîme mais en réalité, ses yeux étaient tous les deux bleus de naissance, la louve s'en souvient très bien, mais elle seule sait la vérité, son regard a été marqué par la Brume elle-même, un œil violet pour signifier leur rencontre et signer un pacte invisible et muet.
La taille fine, la démarche droite, elle a tout pour plaire mais ne se plait pas trop à en jouer.

CARACTÈRE

Douceur, calme, passion, secret.
Tous ces mots décrivent parfaitement Khaelys, la louve au pelage blanc a un caractère assez doux dans l'ensemble mais une part sombre sommeil au fond d'elle, elle ne sait pas pourquoi mais parfois, l'énervement l'emporte sur son calme quasi-permanent.
Elle n'a jamais abusé du fait d'avoir été élevé par un loup puissant et redouté par toute une meute, elle est simplement elle-même et considère Gul'Dan comme son père adoptif.

HISTOIRE

Sous la lumière de la lune, la seule et unique témoin, un événement se déroula dans le plus grand des secrets car personne ne devrait savoir ce qu'il s'était passé cette nuit là.

Le jour qui suivit ne fut différent en aucun point si ce n'est par l'apparition de deux boules de poil.
Une noire, une blanche, une comme le père, une comme la mère.
Dans le regard de la première brillait de l'espoir, dans celui de la seconde une profonde haine semblait brûler d'une flamme nouvelle, animant ainsi le corps encore frêle de celle-ci.

Le jour d'après se démarqua des autres par un rejet et un bannissement.
Le refus, l'incompréhension, la trahison, la faute, tous ces mots furent utilisés à outrance tandis que la souffrance semblait à son comble.
Déchéance, amertume, déception, le tout bien mélangé et vous trouverez de quoi cette journée fut faite.

La journée passe et la nuit arrive, lentement mais sûrement, le rideau tombe lui aussi, un dominant se tient droit devant la femelle qu'il avait choisi il y a un certain temps déjà, à ses pattes, le Ying et le Yang version lupin.
Les deux adultes sont d'un noir profond, un noir de geai, le plus profond qui puisse exister.
Les boules de poil, les deux pauvres petites n'ayant jamais rien demandé de plus que pouvoir vivre, les deux se pressent l'une contre l'autre, la blanche, étrangement différente des trois autres relève la tête et croise le regard du mâle, celui-ci lui adresse un grognement agressif chargé de haine.
Il se pencha sur la blanche, qui elle, ne trouvait pas bizarre d'être la seule blanche parmi d'autres loups noirs, elle n'avait pas encore connu la haine, elle était encore pure à son âge...

Le mâle s'adresse directement à elle, la petite recule et se cache derrière sa mère, craintive.
Elle est terrorisée et n'ose rien dire, d'ailleurs, même si elle avait pu répondre elle n'aurait pas voulu le faire, elles ne sont pas assez grande pour oser répondre à un Dominant sans y être invitées.

« Sang-mêlé, tu ne seras jamais aimé,
Et dans l'agonie, tu vivras ta vie. »


La blanche baisse la tête et fixe le sol, elle se demande si elle mérite de vivre, elle se demande ce qu'elle a fait de mal, elle se demande si elle a vraiment sa place...
Elle tourne la tête vers sa sœur, qui elle, n'a reçu aucune critique, aucun mot.
Elle ne comprend pas, elle ne sait pas, elle ne saura peut-être jamais...
Qu'entend-il par "Sang-Mêlé", qu'est-ce que c'est ?
Elle ne sait pas, elle ne sait plus où se mettre, elle relève le regard vers celui de sa mère, elle penche la tête de droite à gauche, désolée.
Son regard se reporte vers le grand noir, il s'approche de sa mère, elle se cache encore plus quand résonne sa voix.

« Tu n'avais en aucun cas le droit de faire ça avec un autre et avec un bannis en plus, comment as-tu osé me tromper avec mon propre frère ?
Tu me déçois, sincèrement. »


Sa mère ne répond même pas, elle a peur, alors elle se recule de devant ses louveteaux, elle va se poster à plat ventre auprès de son mâle, elle ne fait rien, attendant la sentence.

« Ta punition viendra plus tard.
Femelle. -cracha-t-il-
En attendant, je ne veux pas de cette abomination blanche, je refuse de la reconnaître, quant à l'autre, je l'élèverai moi-même et tu ne la reverras jamais.
Jamais je te le jure ! »


Il ordonna à un autre loup de la meute de l'emmener en Terres Interdites et de l'abandonner, de toute façon, elle ne résistera pas à la Brume Noire, il en est convaincu.
C'est la dernière fois qu'elle vit sa sœur.

La loupiote se roula en boule dans un coin, prêt d'un tronc d'arbre, elle ne bougea pas, la peur la paralysait, elle se faisait une raison et attendait non sans appréhension, la mort, se demandant toujours ce qu'elle avait bien pu faire.

Dans les heures qui suivirent un bruissement dans un buisson se fit entendre, la loupiote ne prend même pas la peine de regarder et n'a plus peur, elle l'accepte tout simplement, irrémédiablement.
Elle sent qu'on la saisit au niveau des flancs et qu'on la soulève avant d'être ballottée dans tous les sens, elle n'ose pas ouvrir les yeux de peur de voir ce qui va la tuer...
Mais la curiosité est la plus forte, elle ouvre un œil et sent l'odeur qu'elle connait un peu, oui, elle reconnait son père, il attendait depuis un moment déjà, il attendait pour sauver sa fille.

Elle n'eut pas la force de le regarder plus longtemps, elle s'endormit un moment, quand son père s'arrêta et la déposa au sol, elle se réveilla, courant directement dans ses pattes, ils restèrent quelques temps ensembles, quelques jours plutôt d'ailleurs.
Le temps passait tellement vite, comme s'écoule la vie quand nous avons quelque chose à perdre et en ce jour, elle allait perdre la dernière chose à laquelle elle tenait.

La Brume Noire avait été vu tôt le matin, les deux loups étaient partis à l'opposé de l'endroit indiqué, ils se pensaient à l'abris, mais...
La Brume Noire est imprévisible et rien ni personne ne peut la contrôler.
Malheureusement.
Alors que les deux loups buvaient tranquillement, un léger brouillard se leva, ils n'y firent pas plus attention que cela, au moment où le père releva la tête, il se retrouva en face de l'"Ombre", celui-ci poussa sa fille pour la faire plonger de force, elle n'était pas grande mais pourrait mieux s'en sortir que face à la Brume, alors il se posta devant elle et attendit, protégeant ce qui lui était cher, à défaut de n'avoir pu protéger sa meute, il sauverait au moins sa fille.
Comme quoi le Destin peut prendre bien des visages, à tel point que ceux qui se croient en sécurité sont finalement les plus en danger, le loup lui hurla de rejoindre une meute, de se sauver mais la loupiote ne bougea pas, alors il prit un dernier élan, sauta dans l'eau et la sortit, il se mit à courir en direction du premier territoire qu'il connaissait, il arriva à esquiver la Brume une fois, deux fois mais à la troisième, il fut touché, il s’effondra et la blanche fut projeté au loin, sur le territoire de la meute en question.
Observant la scène de loin, des loups de l'Abîme étaient là, tapis dans l'Ombre, ils attendaient de voir ce qui allait se passer et la Brume, fidèle à elle-même, elle envahit le corps du blanc et il resta inerte, puis elle s'approcha de la petite, ne bougeant pas, simplement la Brume bougeait au gré de ses envies, elle resta statique comme ça pendant un bon moment, puis fit demi-tour contre toute attente, elle venait de l'épargner.

Voyant cette scène, les loups de l'Abîme n'en revinrent pas, un d'entre eux sortit et alla la chercher, il l'emmena dans une tanière et la déposa vers une louve, la lui laissant pour qu'elle s'en occupe, elle accepta quand on lui raconta ce qu'elle avait vécu, on demanda son nom, elle répondit ne pas en avoir eu, sauf que son père l'appelait "Neige".
Gul'Dan se déplaça jusqu'à la louvette et l'observa un instant, tourna autour et dit clairement:

"Khaelys" sera son nom, car son âme brille comme la pleine lune, je m'occuperai per-so-nnel-le-ment -il prit le temps de bien articuler le mot- de son éducation, je sens quelque chose.

La meute se plia sans discuter aux ordres du Démoniste et ainsi fut-il, Gul'Dan en personne s'occupa d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zagan
DOMINANT
Messages : 50
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Juil - 21:38
MA P'TITE CROQUEEEEEEEEEEEETTE ! :D ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 26/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Juil - 22:07
Validey ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEAD INSIDE :: ADMINISTRATION :: PREMIERS PAS :: Présentations validées-
Sauter vers: